COVID 19 - Quels impacts sur vos stages d'orientation ?
skip to Main Content
Examen Probatoire DE AMM Autrans Alpes Du Nord 2022 Arvik

Carte de l’examen probatoire du DE AMM Alpes du Nord 2022 à Presles et analyse

Retour dans le Vercors pour cette deuxième session de l’examen probatoire du DE AMM 2022 ! Le terrain de Presles et de la forêt des Coulmes a été choisi, pour un proba sensiblement plus difficile que celui ayant eu lieu à Autrans le mois dernier.

Voici nos premières remarques :

  • une première porte horaire toujours aussi courte, mais plus difficile avec des balises 2 clairement hors sentiers, d’où un grand nombre d’éliminés dès cette première porte.
  • un fond de carte utilisé qui n’était pas le plus à jour, avec des changements importants sur les réseaux de sentiers (et notamment autour des balises 1 et 2).
  • beaucoup moins de balises sur des mains courantes évidentes qu’au proba précédent, avec le retour des postes « angles de végétation ».
  • un réseau de sentiers tout aussi important qu’à Autrans, à nouveau sur un domaine de ski de fond, mais de nombreux sentiers peu marqués ou invisibles (zone des balises 7 et de la 15 notamment).
  • quelques pentes raides (mais moins qu’à Autrans) et un engagement demandé hors sentiers dans ces secteurs, parfois scabreux surtout avec la météo.
  • un nouvel angle aigu sur l’enchaînement 5-6-7 qui nécessitait à nouveau d’être bien concentré pour ne pas louper un poste, avec des sentiers peu marqués.
  • la balise 6 était commune pour pesée des sacs.
  • comme sur le proba précédent, de nombreuses déviations volontaires demandées.
  • physiquement, un proba paraissant moins difficile que la session d’Autrans.
  • un départ et arrivée à nouveau à des endroits distincts.
  • comme c’est la norme depuis l’automne dernier, des balises « planquées » ou peu visibles…

Voici la carte avec les balises recensées (nous la mettrons à jour au fur et à mesure des ajouts apportés par nos stagiaires) :

Examen probatoire DE AMM Autrans Alpes du Nord 2022 ArvikLe taux de réussite est de 23,5% avec des candidats « hors temps » qui ont été repêchés, soit bien moins que sur la session d’Autrans, la technicité étant supérieure et la météo étant également plus compliquée (brouillard, orage, pluie).

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top